voyage scolaire à l’étranger
1 juillet 2021

Partir en voyage scolaire à l’étranger

Par Stéphanie

Depuis quelque temps, on essaie d’améliorer la qualité de l’éducation par des activités extrascolaires comme les voyages éducatifs à l’étranger. Cette initiative éducative a pour objectif d’améliorer le niveau linguistique des enfants ainsi que leur élargissement de leur culture générale. Il faudra tout simplement préparer à l’avance le voyage.

Le voyage scolaire à l’étranger : une initiative positive pour l’apprentissage

Le voyage scolaire à l’étranger est une initiative avantageuse pour l’éducation des enfants. Il permet aux jeunes adolescents de faire découvrir d’autres pays et d’autres endroits en dehors de leurs lieux d’habitations. À l’étranger, les enfants peuvent s’ouvrir à un Nouveau Monde et s’imprégner d’une nouvelle mode de vie ainsi que des cultures. Durant le séjour, ils auront l’opportunité de découvrir des lieux historiques, des monuments et des sites touristiques. C’est un point positif pour l’enrichissement de leur culture générale. Les enfants peuvent aussi se fondre dans la masse populaire lorsqu’ils voyagent à l’étranger. Les encadreurs peuvent accompagner les enfants dans les villes, les villages et les places publiques pour rencontrer et de communiquer avec la population locale.

Lors du voyage extrascolaire, les participants enseigneront la vie en communauté et les valeurs de respect des règles sociales. En étant loin des parents, ils vont être obligés de se débrouiller tous seuls et de se soutenir mutuellement. Ainsi, ils se lient facilement d’amitié.

Apprendre les langues étrangères durant le voyage scolaire à l’étranger

Le voyage scolaire à l’étranger permet aux participants d’apprendre les langues étrangères ou simplement renforcer leurs connaissances linguistiques. La connaissance d’une langue aide les enfants à comprendre et ne pas se perdre en cas de situation difficile lorsqu’ils se trouvent à l’étranger. Les enfants peuvent demander de l’aide à n’importe qui, acheter des produits au marché ou échanger quelques mots avec le marchand s’ils connaissent un peu ses langues.

Elle permet également d’enrichir la culture générale. Si les enfants veulent par exemple obtenir des informations sur n’importe quel sujet, ils ont besoin de se communiquer avec la population locale. Les langues employées peuvent être soit en espagnol, en Anglaise, en portugais… Dans ce cas, il est nécessaire de connaître ces langues pour pouvoir élargir les connaissances et parvenir à lire les informations obtenues.

Les démarches administratives à ne pas oublier avant de partir à l’étranger

Plusieurs formalités et démarches sont à concevoir avant de partir en voyage à l’étranger. Il faut être prêt à partir et prévoir les affaires essentielles surtout lorsqu’il s’agit d’un séjour d’une durée d’une semaine.

En ce qui concerne les formalités, il faut tout d’abord obtenir un bon visa de séjour touristique et d’un passeport biométrique qui est exigé en fonction de la destination. Cependant, il faut effectivement vérifier la validité du passeport, car la plupart des États exigent des durées de validité pendant des mois après la date de retour. Puis, il faut également penser à la protection sociale qui se charge des accidents de travail, la vieillesse, la maladie, … Même dans d’autres pays, si on souhaite encore profiter de la couverture sociale française, il suffit de payer quelques euros de plus surtout si on encadre des enfants.

Pour l’organisateur, il doit être prêt à partir et assurer la sécurité des participants de voyage scolaire. Il faut penser au dictionnaire, à la carte de la ville ou de la région où on va séjourner afin d’éviter de se perdre et à un adaptateur électrique, et le plus important une trousse de pharmacie contenant des pansements, des désinfectants, des anti diarrhéiques, antidouleurs… il est fondamental de bien assurer de ne rien oublier. Pour cela, il est conseillé de bien préparer le voyage au moins trois mois avant le jour de départ. On doit également s’occuper des objets qu’il faut emporter, des formalités administratives, de la santé, mais aussi du logement.